AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'oeil du cyclone

Aller en bas 
AuteurMessage
Elohïm Aehra

avatar

Genre : Masculin
Race : Draeneï
Galons : 237
Messages : 8
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/03/2018
Masculin

MessageSujet: L'oeil du cyclone   Mer 19 Sep - 19:08

Les coups puissants finirent par venir à bout de la paroi rocheuse, qui s'effondra vers l'intérieur de la caverne. Elohïm jeta un oeil à l'intérieur, puis s'engouffra dans la brèche. Une fois à l'intérieur, il secoua sa tête bleue pour se débarasser d'une partie de l'eau qui lui était tombé dessus. Dehors, la pluie battait fort et le tonnerre retentissait comme des grondements de colère des éléments. Il posa son sac à terre et en sortie une torche, avant de remettre son sac sur son épaule. Il vérifia que ses armes n'avaient pas prit l'eau, puis alluma la torche en invoquant une flamme au bout. Il scruta la caverne dans laquelle il se trouvait. Profonde, très profonde. Et pas de lumière, si ce n'était la sienne. Avec prudence, le géant commença à descendre les gravats qui bordaient les murs de la grotte, ses sabots ne rendant pas la tâche facile. Alors qu'il arrivait à mi-chemin, il aperçu le sol. Ce qu'il ne vit pas, en revanche, c'était que la pierre sur laquelle il posait son sabot était en train de se faire la malle. Le draenei poussa un cri de surpris lorsqu'elle cèda sous son poids, et dévala la pente en roulant, pour venir finalement s'écraser au sol dans un grand bruit de métal. Grognant de douleur, il se releva et reprit son chemin vers le coeur de la caverne. "Au moins, je suis en bas... mais pour la discrétion, on repassera." Le chaman reprit sa route, s'enfonçant dans les ténèbres de la caverne.

Quelques dizaines de minutes plus tard, il atteint enfin ce qu'il cherchait, caché au coeur des ombres : un autel élémentaire. L'autel ressemblait à une grosse dalle de marbre posée sur un bloc de pierre taillée et sculptée. Il se pencha, regardant les gravures. Celles-ci représentaient un mogu nimbé d'éclairs, les bras vers le ciel. Cet autel remontait à l'ère de l'empire mogu... et normalement, la relique qu'il cherchait devait se cacher dedans. Il étendit sa vision astrale, cherchant un mécanisme permettant d'ouvrir le bloc de pierre. Au bout de quelques minutes, il finit par trouver : la gemme sur le torse du mogu était un bouton. Il appuya dessus, et alors la dalle bougea, révélant... rien. L'autel était vide. Le draenei fronça les sourcils. L'autel était vide, mais au fond se trouvait comme une fissure, assez grande pour y faire passer un humain. Il jeta un oeil à ce trou béant, et d'un coup, le sol trembla, comme secoué par quelque chose. Se cramponnant à ce qu'il pouvait, Elohïm observa autour de lui. Les secousses s'intensifièrent, tant et si bien que le sol finit par se briser sous ses sabots, le plongeant dans une caverne souterraine remplie d'eau... et de rochers. Un réflexe le sauva : il incanta une violente poussée d'air pour se projeter lui-même dans l'eau, amortissant le choc et évitant les récifs. Les blocs de pierre tombaient tout autour de lui. Il sortit la tête de l'eau, pour écarquiller les yeux : un énorme bloc lui tombait dessus. Il hurla une incantation en draenei, lançant un puissant éclair qui fit éclater la roche, lui sauvant la vie. Le chaman se rua hors de l'eau, haletant, son coeur battant à tout rompre. Le rivage de cette deuxième caverne était fait de sable, et non de roche. Étrange... Un glissement attira son attention sur sa droite, juste à temps pour lui permettre de se jeter au sol, un éclair lui brûlant quelques cheveux passant juste au-dessus de lui pour venir s'écraser contre la paroi. Il chercha des yeux l'origine de l'éclair, et regretta presque de l'avoir trouvé : un orc. Ou du moins ce qui avait dû être autrefois un sage érudit chaman orc. Sa robe en lambeaux couvrait un corps amaigri et rongé par les brûlures, des cheveux gris sales et filasses recouvraient un visage déformé par la haine, cachant presque des yeux empreint de folie. Il tenait dans sa main gauche une vieille hache rouillée.Et dans l'autre... la pierre d'éclair. Il se rua sur Elohïm en hurlant de rage, l'insultant dans sa langue râpeuse. Le draenei se releva brusquement, venant saisir les bras de l'orc, le bloquant sans problème. D'un coup de sabot, il l'envoya au tapis.
"-Je comprends rien de ce que tu dis, orc."
Cela ne sembla pas perturber ce dernier, qui se releva et tendit la main vers son opposant. Le cristal s'illumina d'un coup et projeta un éclair titanesque vers le draenei, qui eut à peine le temps de bloquer le coup avec un bouclier de terre. Il tomba à genou, en arrière, grognant sous l'effort. L'orc se releva et se rua à nouveau vers Elohïm. La folie le rendait certes enragé, mais également insensé. Le chaman tendit la main, incanta, et un éclair vint traverser le torse de l'orc dans un crépitement de chair brûlée. Le vieil orc s'effondra, la folie quittant son regard, et sourit en s'effondrant. Il fixa un instant Elohïm, et murmura :
"-Merci. Je est libre."
La pierre roula au sol, cessant de crépiter d'énergie, alors que la vie quittait enfin l'orc. Alors le draenei se rendit compte que l'orc ne faisait pas que tenir la pierre. Elle s'était incrustée dans sa peau, directement dans la paume de sa main, et ne s'était décollée qu'à sa mort. Intrigué, il prit la pierre dans sa main. Aussitôt, un douleur fulgurante lui vrilla le crâne, alors qu'une immense énergie déferlait en lui. Il tomba à terre, inconscient.

Quelques jours plus tard, Boralus.

Yuni attendait sur les pontons, face à la mer, sur le port de Boralus. Les navires arrivaient et repartaient, les pêcheurs débarquaient leurs marchandises... elle aimait toute cette joyeuse agitation. Un léger bruit de sabot lui fit tourner la tête en arrière. UN draenei portant les couleurs de la marine de l'Alliance approchait, capuche sur la tête. Elle descendit du tonneau sur lequel elle était assis et s'approcha de son congénère, souriante.
"-Archenon Poros, Elo. Tu es en retard."
Le chaman sourit sous sa capuche.
"-Un chaman n'est jamais en retard. Ni en avance non plus, Yuni. Il arrive précisément à l'heure souhaitée."
La jeune draenei ne pu retenir un gloussement. Elle passa ses bras autour du cou de son ami, et releva sa capuche. Elle hoqueta de surprise.
"-Mais...! Qu'est-ce qu'il t'es arrivé?"
Le chaman avait une grande cicatrice qui allait du haut de son front jusqu'au milieu de sa gorge, passant sur son oeil droit recouvert d'un cache-oeil.Il sourit amèrement.
"- Oh... ce n'est rien. Non, vraiment, trois fois rien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://grey-knight-bienvenue-en-aesmer.webnode.fr
 
L'oeil du cyclone
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» clin d'oeil, Nabshare et Musak
» Bague oeil de l'ange puissante: Départ 1po's
» l'Oeil Noir
» Festival de l'Oeil Glauque
» [Tombola 5] Bague oeil de l'ange puissante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vengeance de Neptulon :: LE PONT :: Journal de bord-
Sauter vers: