AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bruits de couloir

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Maroussia Hodge

avatar

Titre : Capitaine
Genre : Féminin
Race : Humaine
Métier/classe : Soldat de Marine
Âge personnage : La trentaine
Galons : 1072
Messages : 444
Réputation : 1
Date d'inscription : 15/01/2018
Age : 27
Féminin

MessageSujet: Bruits de couloir    Mar 16 Jan - 12:15

HRP:
 


Dernière édition par Maroussia Hodge le Jeu 1 Fév - 9:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vengeancedeneptulon.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Jeu 18 Jan - 19:54

La journée, Baltazar reste sur le pont en compagnie de Sheytan, il observe les réparations diverses du navire, durant la soirée, il se retire pour se rendre a Hurlevent et trouver de nouveaux matelots à engager.
Revenir en haut Aller en bas
Valdron Broussebarbe

avatar

Genre : Masculin
Race : Nain
Galons : 311
Messages : 1
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/01/2018

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Mar 23 Jan - 11:43

Il y a quelques jours, le griffon de Valdron Broussebarbe s'est posé sur l'un des mats de la Vengeance de Neptulon en attendant que son box soit préparé. C'était une vieille bête à la gloire passée comme l'attestait un tatouage noir à la patte antérieure signifiant son deuil de son ancien propriétaire: un seigneur de l'orage. Loyal envers son nouveau chevaucheur et intrépide, la bête s'est montrée hostile avec les palefreniers du bateau, donnant des coups de bec quand on lui approchait trop des plumes.

Plus tard, un autre animal appartenant à Broussebarbe rejoint l'équipage. Loin d'être aussi fier et prestigieux, la barque transporta de la terre un...bouc. Le caprin au pelage noir ne semblait rien avoir de spécial à part des entailles sur ses cornes recourbées attestant de nombreux coups d'attaque ou de défense. Par contre, les matelots se mirent tous d'accord sur l'odeur particulièrement forte que dégageait la bête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Mer 31 Jan - 0:27

Une trahison a bord du Vengeance ? La soirée aura été rude pour les marins. Quelqu'un a voulu saboter le navire ! En tout cas la pilule aura eu du mal a passer. Les coupables ont quitté le navire a bord d'une barque sans rame. Baltazar aura passé sa journée a bord à observer les suivant et guetter tout signe avant-coureur d'une mutinerie. N'hésitant pas, si nécessaire, a se montrer plus jovial qu'a l'accoutumé pour ramener une bonne atmosphère à bord.
Revenir en haut Aller en bas
Maroussia Hodge

avatar

Titre : Capitaine
Genre : Féminin
Race : Humaine
Métier/classe : Soldat de Marine
Âge personnage : La trentaine
Galons : 1072
Messages : 444
Réputation : 1
Date d'inscription : 15/01/2018
Age : 27
Féminin

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Mer 14 Fév - 0:12

Le groupe des aspirants envoyés pour enqueter dans la Baie revint à bord du Vengeance au petit matin, portant un gobelin inconscient et mal en point jusqu’à la cabine de Mereel. Il fut soigné par l’infirmier, attaché et enfermé, toujours inconscient. L’ordre fut donné par le commandement de ne pas entrer en contactavec lui, et de ne surtout pas montrer ou laisser entendre leur affiliation à la flotte maritime de l’Alliance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vengeancedeneptulon.forumactif.com
Maroussia Hodge

avatar

Titre : Capitaine
Genre : Féminin
Race : Humaine
Métier/classe : Soldat de Marine
Âge personnage : La trentaine
Galons : 1072
Messages : 444
Réputation : 1
Date d'inscription : 15/01/2018
Age : 27
Féminin

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Jeu 15 Fév - 11:17

Alors que le soleil ne s'était pas encore levé, Maroussia Hodge laissa la note, sommairement écrite mais visible de tous, sur l'imposant panneau d'affichage de la salle commune.
Puis, elle glissa une autre missive, enveloppée, sous la porte de la cabine du Bosco.

Après s'être attardée quelques instants sur le pont, glissant un oeil aux portes fermées des dortoirs et à celle de l'infirmerie, elle descendit aux écuries, harnacha Vieille-Branche, et décolla sans plus attendre en direction de Hurlevent.

Là bas, elle se rendit au donjon, dans les bureaux de l'Amirauté. Une heure après tout au plus, elle remonta sur son griffon, portant un simple sac en toile, son armure lourde et ses armes, et pris la direction du sud.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vengeancedeneptulon.forumactif.com
Inigo Ghesufal

avatar

Genre : Masculin
Race : Humain
Métier/classe : Navigateur
Galons : 521
Messages : 168
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/02/2018
Masculin

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Jeu 15 Fév - 12:04

Juste avant de se présenter pour passer l'Epreuve de Survie, Inigo Ghesufal déposa à l'attention du bosco une malle. A l'intérieur, le Second y trouvera un ensemble de papiers officiels, avec sceaux, tampons et signatures de magistrats d'Hurlevent en poste.
Des états civils, des dates de naissances, des adresses, des diplômes et actes de corporation, des certificats, des lettres plus intimes même... En tout de quoi attester le plus officiellement possible d'une bonne douzaine d'identités.

Toutes bien évidemment complètement et totalement fausses.

Sur le dessus, une note griffonnée à la va vite : "A votre bon coeur, faites votre choix selon vos préférences."

_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maroussia Hodge

avatar

Titre : Capitaine
Genre : Féminin
Race : Humaine
Métier/classe : Soldat de Marine
Âge personnage : La trentaine
Galons : 1072
Messages : 444
Réputation : 1
Date d'inscription : 15/01/2018
Age : 27
Féminin

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Lun 19 Fév - 10:41

Après la première nuit de traversée, plus que mouvementée, du voyage en direction de la mer du sud,
la journée fut beaucoup plus agréable. C'est sous un temps clément que le Vengeance pénétra dans les mers revendiquées par le Cartel, et occupées par la Voile Sanglante. Le navire obéissait à une stratégie simple de discrétion, suivant un cap qui leur pris davantage de temps mais tenait l'équipage éloigné des côtes.

On vit des manœuvriers s'afférer à la réparation du bastingage du pont de commandement, touché par un boulet de canon la veille. Le capitaine de la Voile Sanglante fut laissé dans la cale, avec pour seule compagnie la louve du Bosco. Quant à l'équipage, c'est en suivant un système de "quart", dormant par tranche de quelques heures et tâchant de se remettre du combat, qu'il passa cette nouvelle journée en mer.

Hodge quant à elle demeura sur le pont de commandement, silhouette souvent solitaire ou parfois accompagnée, gardant le plus souvent la roue en main, fixant d'un regard perçant et cependant inexpressif les alentours, visiblement de mauvaise humeur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vengeancedeneptulon.forumactif.com
Romilda Dalson

avatar

Genre : Féminin
Race : Humaine
Métier/classe : Chevaucheuse de griffon / franc-tireuse
Âge personnage : 35
Galons : 323
Messages : 41
Réputation : 0
Date d'inscription : 14/02/2018
Féminin

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Lun 19 Fév - 19:29

***
Elle avait fait son installation sans bruit, près des écuries. L'endroit semblait peu confortable mais elle y avait remis de l'ordre rapidement, disposant ses quelques affaires dans un coin, utilisant son sac comme oreiller et une vieille couverture de voyage comme couche de fortune. Elle n'était pas encore prête à rejoindre le moelleux d'un matelas, ni les quatre murs d'une cabine. Elle préférait dormir près de la chaleur de Raz', elle s'était habituée à son odeur musquée et à ses caquettements rêveurs lorsqu'il dormait. Sa seule compagnie lui suffisait, pour la nuit. Le voyage semblait long mais cela lui convenait, également. Le roulis l'empêchait de dormir, mais son état nauséeux la laissait sans pensée particulière, elle se contentait donc de fixer les planches au dessus de sa tête. Il y avait si peu de hauteur qu'on se sentait presque comme dans une boite. Parfait. Romilda attrapa son morceau de bois et son couteau de chasse et se remit à le sculpter grossièrement, mais avec une ténacité hors du commun.
***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Mar 20 Fév - 13:18

Suite à l'attaque d'il y a deux jours, l'on aura put voir le Bosco voyager entre sa cabine et le pont de commandement. Visiblement, il supervise les réparations de ce dernier, s'il ne cherche pas a le rénover, il veux palier au moins aux urgences de sécurité. Il aura pris le temps d'observer Ysael travailler. Silencieux et de loin, mais présent.

Si on l'interroge sur ce qu'il prépare dans sa cabine, il montrera des dessins de bijoutier. Si les bijous sont grossiers et, visiblement, fait pour l'apparat typiquement gobelin, le dessin en lui même est fin et souple.

Enfin, de nuit, il assumera son quart de surveillance sans jamais se plaindre en restant courtois avec autrui. Il gardera cependant un œil appuyé sur les manœuvriers s'étant aperçus du contenu du trésor du Fureur.
Revenir en haut Aller en bas
Vendetta Mira Stella

avatar

Titre : Quartier-Maitre
Genre : Féminin
Race : Humaine
Métier/classe : Soldat de Marine
Galons : 525
Messages : 172
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/02/2018
Féminin

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Mar 20 Fév - 14:03

Dans les heures qui ont suivi l'attaque des pirates de la Voile Sanglante et la capture du navire, "Vey" aura passé de longs moments avec son griffon, blessé pendant l'assaut, lui parlant à voix basse et veillant à ce que ses pansements soient changés le plus régulièrement possible. Un des manœuvriers l'aura même retrouvé en train de dormir après son quart, blottie contre l'animal convalescent.

Lors de la soirée d'interrogatoire du gobelin de la Baie et du capitaine de la goélette "Fureur", elle se sera contentée d'observer les agissements de ses compagnons de loin, écoutant et notant les réactions de chacun. Puis, suivant les ordres du Bosco, elle aura fait équipe avec Ysael pour l'ouverture du coffre du capitaine pirate, ainsi que pour la reconstruction de fortune du pont endommagé lors du combat, prenant plaisir à faire équipe avec la jeune ingénieur au sourire si prompt et à la bonne humeur très contagieuse.

Puis, sur la suggestion du Cap'taine Hodge, elle aura fait un saut à la Sainte Barbe, afin d'aider Ysael à se procurer des armes digne de ce nom ; après réflexion, son choix se sera porté sur un tromblon d'abordage, arme assez légère de courte portée, mais dévastatrice grâce à sa large zone d'effet, pouvant, de plus, être chargée avec toutes sortes de choses, comme des clous ou des morceaux de verre. L'arme idéale pour un ingénieur. Enfin, pour le combat rapproché, le choix se sera porté sur une petite hache d'abordage, arme versatile pouvant servir à parer les coups et en donner, à s'agripper facilement aux surfaces en bois, courantes sur les navires, et même d'outil de fortune pour bricoler divers gadgets pendant une fusillade.

Le reste du temps (bien peu, à la vérité), on aura pu voir "Vey" entretenir son matériel, comme d'habitude, en fredonnant diverses chansons et comptines d'ici et d'ailleurs. Elle aura également pris le temps de se plonger dans la lecture de divers documents portant des estampilles en apparence officielles, mais que les habitués auront reconnu comme faisant partie des documents laissés par Inigo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysael

avatar

Genre : Féminin
Race : Humaine
Galons : 311
Messages : 22
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/02/2018

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Mar 20 Fév - 18:45

Ysael veillait sur son plancher de fortune comme elle veillait sur le coffre qu'on lui avait confié : avec bienveillance et jalousie, voire un peu de férocité. Elle avait pris la peine d'installer une couverture miteuse et toutes sortes de bibelots sur le coffre fermé, afin de dissiper les soupçons et de n'éveiller aucun regard trop curieux.
Trois et cent et vingt et cinq pièces d'or. C'était "presque un million", impensable, inimaginable pour la jeune fille qui ne savait même pas lire.
Ceux qui s'étaient penchés sur une inspection plus en profondeur de ses réparations d'urgence, sur le pont supérieur et le pont de commandement, avaient pu comprendre que, sans manier les formules mathématiques les plus poussées, la jeune femme avait un certain don pour assembler des breloques et en faire des merveilles. La poutre qui maintenait le plafond, en attendant de plus amples réparations, était solide et bien maintenue, et le plancher remplissait de nouveau son rôle. Seul un petit "atanssion pa solid", gravé dans le bois par endroits, trahissait la main qui avait supervisé leur mise en place.
Quand elle n'était pas dans la salle des machines ou absorbée par la contemplation de l'océan, Ysael suivait et observait de loin tous les membres d'équipage, le sourire toujours aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorwel

avatar

Titre : L'infirmier du Vengeance de Neptulon
Genre : Masculin
Race : Nain
Métier/classe : Infirmier / Chaman
Galons : 449
Messages : 118
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/02/2018
Masculin

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Mer 21 Fév - 9:35

Après avoir fêté son recrutement au sein du Vengeance, et se retrouvant seul suite au passage de la fatigue pour tout les membres présents, Dorwel retourna directement vers la proue du navire. Bien que ce ne fut qu'un bref instant, il sentit que cet endroit était particulièrement propice pour communier avec les éléments, aussi bien en relation avec la mer, que le vent.

De sa visite accompagné, il savait qu'il passerait surement la majeur partie de son temps ici, à l'infirmerie, mais également, à l'écurie des griffons. Il fut agréablement surpris de l'attention que les membres de cet équipage pouvait leur porter, ce qui débutait bien pour une première impression.

Alors qu'il commença à s'installer plus confortablement contre le mat avant, il passa en revu tout ce qu'il aurait à faire dans un premier temps: modifier l'emplacement des fournitures dans l'infirmerie tel que l'isolation des herbes médicaux, inspecter les réserves d'eaux douces, l'entretien des griffons, et chercher un emplacement propice au développement possible d'un petit coin pour entretenir un 'mini-jardin' botanique afin d'avoir des plantes médicales sous la main.

C'est avec ces nombreuses pensées que le nain s'endormit, sous la brise légère de la mer, au cours de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hérodiade Ambrose

avatar

Titre : La Lionne
Genre : Féminin
Race : Humaine
Métier/classe : Boss Bitch
Âge personnage : 46 ans
Galons : 395
Messages : 84
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/01/2018
Age : 21
Féminin

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Sam 24 Fév - 19:08

La réputation d'Hérodiade semble la dépasser, en effet, le bruit court que Madame se serait laissée aller à on ne sait quelle perversion avec l'un des manoeuvriers...
Bien entendue Madame n'en sait rien.


Dernière édition par Hérodiade Ambrose le Lun 26 Fév - 9:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romilda Dalson

avatar

Genre : Féminin
Race : Humaine
Métier/classe : Chevaucheuse de griffon / franc-tireuse
Âge personnage : 35
Galons : 323
Messages : 41
Réputation : 0
Date d'inscription : 14/02/2018
Féminin

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Sam 24 Fév - 19:24

***

Avec l'habitude du roulis, le sommeil revenait, et les rêves aussi. Le sourire d'un ange blond, les boucles volant autour de son visage. Elle croisait de nouveau les yeux malicieux, elle sentait son souffle chaud, l'odeur familière. Tout cela lui déchirait les entrailles comme une volée de plomb. Puis venait l'absence de tout, une vague nauséabonde glissant vers elle, apportant l'odeur du charnier. Les Morts avancaient inexorablement, et chaque pas qu'elle faisait, chaque mouvement pour les écarter l'engloutissaient davantage. Elle ne parviendrait pas à bout de cette nuée. La rumeur gutturale courait, agitant les rangs, recouvrant tout. Un cri venait déchirer ce brouhaha des Morts, il était trop tard. Pourquoi était-elle allée là bas ? Pourquoi, grands dieux ? Romilda se réveillait en sursaut, en sueur, et explosait en sanglots silencieux, entre ses poings crispés, hochant d'avant en arrière sans pouvoir se contrôler.


Cette nuit là précisemment, elle saisit son fusil laissé dans un coin, et dans un geste convulsif, plaça le canon sous son menton, les mains serrées sur la détente. Une explosion, un souffle de poudre et de feu, et il n'y aurait plus ni peine ni douleur. Rien que le néant. Elle ferma les yeux, le visage ravagé par les larmes. Un autre visage s'imposa à son esprit tandis qu'elle appuyait sur la détente. Les yeux noirs lui souriaient avec une tendresse infinie. Encore un instant, et elle le rejoindrait. Un "clic" sonore se fit entendre. Comme chaque soir, avant d'aller se coucher, elle avait démonté soigneusement son arme. Le chargeur attendait sagement non loin, dans la paille. Le peu de courage qu'il lui restait s'effrita comme une terre trop sèche et elle se recroquevilla dans la paille, seule dans les ténèbres.

***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vendetta Mira Stella

avatar

Titre : Quartier-Maitre
Genre : Féminin
Race : Humaine
Métier/classe : Soldat de Marine
Galons : 525
Messages : 172
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/02/2018
Féminin

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Lun 26 Fév - 0:08

Lors de la soirée de l'équipage, Vey aura été un peu plus discrète que d'habitude, passant le plus clair de son temps dans la "carré".

Oh, on l'aura bien vu discuter avec plusieurs matelots et manœuvriers, échangeant plaisanteries, ragots et bons mots comme à l'accoutumée, mais les observateurs auront noté que le sourire, qui semble étirer ses lèvres en permanence, était cette fois un peu moins large. De plus, une partie de son visage était caché par une longue mèche auburn, dissimulant en partie les traces d'un coup juste au dessus de l'arcade sourcilière gauche.

Entre deux échanges, elle aura passé du temps à s'occuper d'un "passager clandestin", ayant pris la forme d'une petite perruche verte et jaune, venue des arbres entourant le Récif Infâme, pour se percher sur son épaule pendant son quart, pour ne plus vouloir s'envoler pendant les heures suivantes. Et ce, malgré les sollicitations parfois fortement avinées de certains membres d'équipage. Récupérant une pointe et quelques vieilles feuilles de parchemin, Vey aura commencé à dessiner l'oiseau, avant de se lancer dans une série de croquis sans rapport avec le monde animalier, qu'elle aura ensuite roulé et glissé dans son paquetage, avant d'aller prendre du repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorwel

avatar

Titre : L'infirmier du Vengeance de Neptulon
Genre : Masculin
Race : Nain
Métier/classe : Infirmier / Chaman
Galons : 449
Messages : 118
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/02/2018
Masculin

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Lun 26 Fév - 9:36

Dorwel se sera vu de plus en plus occupé ces derniers temps. En plus de de s'être porté volontaire pour veiller sur l'intendance de l'équipage, il apprit qu'il devait également remplir les fonctions de Mereel, l'autre aspirant infirmier.

Il fut également ravi de savoir que le capitaine Hodge respectait sa déclaration d'accepter toute race allié à l'Alliance, et espère bien éviter que des tensions naissent à bord.

Certains membres de l'équipage auront pu ainsi le voir sur la proue du navire, en train d'installer de petit bac remplit de terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorwel

avatar

Titre : L'infirmier du Vengeance de Neptulon
Genre : Masculin
Race : Nain
Métier/classe : Infirmier / Chaman
Galons : 449
Messages : 118
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/02/2018
Masculin

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Lun 26 Fév - 14:08

On aura pu apercevoir le chaman nain mener quelques membres de l'équipage en direction du navire du "Reptile", faisant des aller-retour, rapportant des fournitures et du matériel. Il aura également demandé à ceux qui avaient l'air d'avoir du temps libre devenir l'aider s'il le voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vendetta Mira Stella

avatar

Titre : Quartier-Maitre
Genre : Féminin
Race : Humaine
Métier/classe : Soldat de Marine
Galons : 525
Messages : 172
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/02/2018
Féminin

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Lun 26 Fév - 19:13

Entre sentiment du devoir et une réelle curiosité quant aux intentions de Dorwel, Vey aura interrompu ses travaux de maintenance, pour se porter volontaire et l'aider à mener à bien son projet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysael

avatar

Genre : Féminin
Race : Humaine
Galons : 311
Messages : 22
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/02/2018

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Lun 26 Fév - 19:29

Ce n'était pas pour le sens du devoir accompli, ni même pour tenter d'y comprendre quoi que ce soit, mais Ysael se plantait toujours devant le panneau d'affichage du navire au moins cinq minutes par jour.
C'était le temps qu'elle avait estimé correct, en s'appuyant sur l'observation attentive des autres membres de l'équipage, pour le passer ici, singeant les gestes et les mimiques d'une personne qui savait lire.
Elle suivait les lignes du bout de l'index, de gauche à droite, parfois de droite à gauche, opinant régulièrement, fronçant un peu les sourcils. Tout un rituel. De la poudre aux yeux.
Mais il fallait conserver sa fierté, même lorsqu'on ne savait pas lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romilda Dalson

avatar

Genre : Féminin
Race : Humaine
Métier/classe : Chevaucheuse de griffon / franc-tireuse
Âge personnage : 35
Galons : 323
Messages : 41
Réputation : 0
Date d'inscription : 14/02/2018
Féminin

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Mar 27 Fév - 3:29

***

Elle resta un longtemps moment sur le pont à scruter les étoiles, ce soir là. Elle étouffait à l'intérieur. Elle faisait de son mieux, vraiment. Chaque jour qui passait ressemblait à l'éternel reflux de la mer. Elle n'avançait ni ne reculait. Ca n'avait pas de sens. Etait-ce une forme de purgatoire ? Ou simplement la vie ? Elle essayait de toutes ses forces. Pourquoi ? Elle n'avait nul désir de continuer, pour qui, dans quel but ? Elle était là, elle voulait se convaincre qu'elle devait servir à quelque chose, n'importe quoi. Son esprit fonctionnait simplement. Chacun devait avoir son utilité, chaque chose sa place. Elle avait des avis partagés sur l'équipage, des affinités naturelles pour certains, de la réserve voire de la méfiance pour d'autres. Elle avait une confiance absolue envers Maroussia pour tout le reste. Une confiance forgée à l'épreuve des actes, la seule chose qui soit tangible.

Elle ne savait que penser du Second. La veille, elle avait cru qu'il l'avait simplement dans le collimateur. Elle se trainait la sale gueule des chiens errants, elle en était bien consciente. Elle ne cherchait pas à faire illusion, au contraire de la mage Ambrose. A quoi bon ? Le contraire eût été comme blasphémer à la face du ciel. Et qui aurait-elle trompé ? Non, ce n'était pas son genre. Mais désormais, le Second se sentait peut être une forme de pitié, ou de devoir envers sa personne. Ces mêmes regards qu'elle avait tentés de fuir en quittant les siens. Il avait senti la faille et s'y était engouffré, parce qu'il croyait que leurs souffrances se ressemblaient. C'était peut être vrai. Peut être lui-même en avait-il besoin, trouvant en elle un écho de son passé. Mais s'ils partageaient l'expérience de la douleur, ils n'en partageaient pas les causes. Pas vraiment. Et elle abhorrait autant la faiblesse que la pitié qui l'accompagnait.

Quant à se battre pour vivre, elle ne devait sa propre survie qu'à l'absence du courage le plus élémentaire. Le même que celui du noyé qui tente encore de respirer sous l'eau, sans pouvoir s'en empêcher. Il n'y avait pas de stratégie pour échapper à la douleur d'être celui qui vit. Une bouteille de whisky et quelques épanchements larmoyants n'y changeraient rien. Ce n'était pas un deuil. Le deuil impliquait de faire une croix sur ce qui n'est plus, une ligne franche et nette qui sépare de ce qui est encore. Pour elle, pas de deuil. Seulement le décompte interminable des jours et des heures. Et la nuit s'annonçait longue. Elle regagna son coin dans les écuries, comme le prisonnier regagne son cachot.

Elle avisa la poutre qui filait au dessus d'elle et s'y suspendit avec la force des bras, avant d'entamer une série de tractions, sous le regard indolent des griffons. L'effort physique était rude, épuisant, mais peut être dormirait-elle en paix.
***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Quinn

avatar

Titre : La sous-merde
Genre : Féminin
Race : Humaine
Métier/classe : Gabier
Âge personnage : la vingtaine, à vue d'nez
Galons : 357
Messages : 35
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/01/2018
Age : 19
Masculin

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Mar 27 Fév - 8:15

Yeux rouges, cernes marquées, le pas lent et le geste mou, oui, le désormais "réintégré" infirmier ne semblait pas être dans son meilleur état, quoique, peut-être était-ce la vie à bord qui marquait le jeune homme : les quarts, les roulis, la nourriture pourrissante à mesure que les missions éprouvantes se succédaient. Seulement voilà, toutes ces circonstances, pas même les odeurs et le manque de sommeil, ne pouvaient expliquer un tel état, et lui-même, mieux que quiconque à bord, le savait.

"Des nuits agitées" avait-il évoqué, auprès du Capitaine et de l'équipage. Là où ce n'était pas un réel mensonge, peut-être était-ce le début de quelque chose de plus grand ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorwel

avatar

Titre : L'infirmier du Vengeance de Neptulon
Genre : Masculin
Race : Nain
Métier/classe : Infirmier / Chaman
Galons : 449
Messages : 118
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/02/2018
Masculin

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Mar 27 Fév - 11:34

Après avoir rassemblé les personnes citées par le Capitaine Hodge quand à la transformation du Reptile, Dorwel décida tout d'abord de commencer par une discussion entre les membres concernés: Quel nom ils adopteraient, comment attribuer de manière efficace les tâches à chacun... Ce qu'il savait, c'est qu'il devait en faire un navire marchant, au couleur de l'Alliance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vendetta Mira Stella

avatar

Titre : Quartier-Maitre
Genre : Féminin
Race : Humaine
Métier/classe : Soldat de Marine
Galons : 525
Messages : 172
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/02/2018
Féminin

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Mar 27 Fév - 12:28

Vey eut du mal à dormir cette nuit là. Bien qu'harassée de fatigue après des journées bien occupées, elle gardait les yeux ouverts, lentement balancée dans son hamac et vilainement chahutée par toutes sortes de questions auxquelles elle peinait à trouver des réponses ... En tout cas, des réponses satisfaisantes, pour calmer les turpitudes qui avaient fait leur retour depuis quelques jours.

Se calant une nouvelle fois dans une position qui ne lui coupait pas la circulation dans les jambes, elle se remit à faire le tri dans ses pensées ; l'interrogatoire d'Harris aurait du être une forme de succès, un pas de plus vers la capture de celui qui semblait s'évertuer à tirer les ficelles tout en restant soigneusement à l'abri dans les coulisses, John Doe. Mais face au comportement assez pitoyable du pirate, elle n'avait pas pu éprouver de réelle satisfaction.

Alors qu'elle voulait lui rentrer dedans, les gémissements de l'homme l'avait atteint plus qu'elle n'aurait cru, et elle s'était contentée de jouer "le bon gendarme", laissant, avec quelques scrupules vite mis de côté, à Elenwe le rôle du méchant au cours de la confrontation. Et cela s'était révélé suffisant, l'homme avait craché, pleuré, et finalement laché sa version des faits sans qu'il soit nécessaire de le pousser trop dans ses retranchements. Il faut dire que le Bosco y avait été de son couplet, et la vue de sa compagne gisant entre la vie et la mort, suite à l'absorption d'un poison caché, avait du convaincre le misérable qu'il ne jouait définitivement pas dans la bonne catégorie.

Elle avait également été surprise de voir le Bosco accompagné d'un Mereel visiblement perplexe et songeur dans le bureau du Cap'. Il était ressorti bien plus tard, toujours aussi perplexe et songeur, et les mots "suspendu" et "relevé" avaient été prononcés, sans qu'elle sache vraiment de quoi il retournait. Et cela n'avait fait qu'ajouter à sa propre perplexité, même si elle avait tenté de faire bonne figure.

Et puis, il y avait eu le vote. Une première pour elle depuis qu'elle avait changé de vie pour entrer dans la Royale. Elle avait interprétée cela comme le souhait du Capitaine de les rappeler à leurs engagements respectifs vis à vis de la Marine, mais également de leur devoir morale, une façon pour chacun de faire le point sur la situation, et d'en assumer les conséquences, non seulement en leur âme et conscience, mais également au vu et au su de tous les membres de l'équipage présent.

Bien sur, elle avait parlé avec la fougue de la jeunesse, mais également motivée par des désirs plus profonds, plus ... anciens. Elle avait voté pour la traque de John Doe. Bien sur, elle voyait en lui un serpent mais également un remugle nauséabond d'un passé qu'elle aurait voulu enfouir loin et profondément. Mais comme le rappelaient les charognards de la Marche de l'Ouest, il semblait qu'on ne creusait jamais assez profond. Bien sur, elle assumait sa position. Mettre le grappin sur l'individu pour luit tirer les vers du nez pourrait se révéler une forme de victoire. Il serait toujours temps de voir ce qui en sortirait, et les suites à donner à l'affaire. Elle caressa sans y penser la balle qu'elle avait mise de côté.

Elle tenta une nouvelle fois de fermes les yeux, mais le repos semblait définitivement la narguer, jetant quelques grains de sable, voir quelques galets, dans ses yeux, comme un Petit Poucet pervers qui inviterait l'ogre à se lancer à sa poursuite mais qui se déroberait sans cesse. Les ronflements montant des hamacs autour d'elle achevèrent de la convaincre qu'elle devait prendre l'air. Passant une chemise et un pantalon, elle se coula en silence vers le pont, inspirant l'air frais de la mer, chargé des senteurs de la jungle entourant le Récif Infâme. Elle prit conscience du martèlement qui provenait de la cale et décida d'aller voir sur place si elle pouvait se rendre utile.

L'endroit la surprit par sa chaleur, moite et lourde, et par l'activité qui y régnait : Dame Isström régentait l'endroit, houspillant tel matelot qui trainait dans ses pattes, tel manœuvrier revenu sans les pigments pour produire les litres de peinture nécessaires à la prochaine mise en scène du Vengeance. Retroussant ses manches et attachant ses cheveux, Vey reprit le sourire qui l'avait déserté, et vint prêter main forte pour les préparatifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anson Wilgard

avatar

Genre : Masculin
Race : Humain
Galons : 292
Messages : 5
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/02/2018

MessageSujet: Re: Bruits de couloir    Mar 27 Fév - 15:47

Anson rasait les murs du navire depuis quelques jours, comme s’il voulait tromper la vigilance de quelqu’un. Et pour cause, le Capitaine lui avait confié la lourde tâche d’instruire la benjamine de l’équipage. Sans doute voyait-elle dans cette étrange association, outre une source d’amusement, un moyen d’arracher le mage de son cocon, fait de parchemins et de vieux grimoires. Toujours est-il qu’il s’attela à sa mission sans le moindre enthousiasme et n’hésitait pas à utiliser des prétextes fallacieux pour repousser les leçons au lendemain. Parfois même, il recourait à quelques subterfuges arcaniques pour échapper à la jeune fille, se livrant ainsi à un jeu de cache-cache auquel il finissait toujours par perdre …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bruits de couloir    

Revenir en haut Aller en bas
 
Bruits de couloir
Revenir en haut 
Page 1 sur 16Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» petit passage
» Aujourd'hui, maman est morte
» [BREF] J'ai été aux toilettes
» Fichier html du lecteur de jingles et autres bruits divers et variés
» ’’J’voudrais pas faire ma raclette...Mais il fait noir dans ce couloir...’’

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vengeance de Neptulon :: LE PONT :: Journal de bord-
Sauter vers: